Quel bilan pour le Rétro-Lapin de Duracell ?

retro-lapin

Du 26 novembre au 04 décembre, Duracell s’est installé au 96 bis rue de Beaubourg (Galerie Kogan ), à Paris, pour présenter son premier pop-up store : Rétro-Lapin. Une opération inédite permettant à tous de retrouver avec nostalgie les jouets de son enfance.
Bilan de cette opération.

Le concept

En collaboration avec l’agence Passage Piéton, cette opération étonnante proposait de retrouver les jeux et les jouets des années 80-90 (Docteur Maboul, Tétris, Game Boy, Téléphone Secret, etc). Environ 150 jouets étaient proposés, récupérés des affaires des différents collaborateurs ou achetés sur leboncoin et ebay.

Dans un décor régressif, des tournois de jeux de société étaient organisés, des cocktails vintage pouvaient être dégustés, des films et dessins animés cultes étaient projetés, etc… Tout un univers à retrouver ou à faire partager !

retro-lapin-duracell

150 jouets rétro ont été exposés dans le pop up store Duracell, installé pendant une semaine à Paris.

De plus, un atelier de réparation des vieux jouets a été proposé les samedi 26, mercredi 29 novembre et samedi 3 décembre.

Un bilan (très) positif

« Plus de 3500 personnes sont venus à la boutique et une cinquantaine de jouets à été déposé pour être réparé, nous a annoncé Raphaëlle Lenotre, la chargée du projet chez Passage Piéton. Nous sommes vraiment très satisfait de cet accueil. Cela permet de se rendre compte à quel point la transmission des jouets peut être importante, une sorte de Madeleine de Proust personnelle« .

Et en effet, une étude* Opinion Way menée pour la marque a révélé que 75% des Français ont eu un jouet préféré qui les a marqués quand ils étaient enfants. Et, plus les Français sont jeunes, plus ils se montrent paradoxalement nostalgiques de leurs jouets d’enfance. Ainsi, 57% des 18-24 ans regrettent leurs jouets préférés, contre 53% des 25-34 ans. La présence d’enfants de moins de 18 ans au sein du foyer favorise également cette nostalgie puisque 54% des parents repensent avec mélancolie aux jeux de leur enfance.

Le succès croissant des pop-up stores

D’après une étude réalisée par la société immobilière Hammerson, les moins de 25 ans sont de plus en plus conquis par les boutiques éphémères.

les-jeunes-sont-seduits-par-les-pop-up-stores

D’après les résultats de cette étude, 62,3% des 16-24 ans et 53,6% des 25-34 ans déclarent que les pop-up stores rendent les destinations plus excitantes à visiter contre 40,4% des sondés. Les jeunes consommateurs semblent apprécier ces boutiques éphémères car elles leur permettraient d’assouvir leur envie de découverte de nouvelles marques ou de découvrir une marque autrement.

Une véritable succès donc pour le Retro-Lapi, de Duracell qui a su intéresser un public très large, des parents à la recherche d’un moment familial en faisant découvrir les jouets de leurs enfances, aux jeunes adultes à la recherche de leurs jouets favoris, en passant par les curieux.

*Etude réalisée en septembre 2016 auprès de 1020 personnes âgées de 18 ans et plus




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*