Biocoop dit adieu aux bouteilles en plastique

sans-1

Depuis le 1er janvier 2017, Biocoop s’est engagé dans une révolution contre les bouteilles d’eau en plastique en les supprimant de ses magasins. Dans une campagne de communication, le premier réseau de magasins bio en France, vise à sensibiliser le consommateur à sa consommation d’eau. Cette opération, judicieusement baptisée « Ma-cons-eau », a été mise en place par l’agence Hungry and Foolish.

Un site Internet dédié et ludique

Biocoop propose ainsi à ses clients (et aux Français en général) de calculer leur consommation en bouteilles plastique et leur impact sur l’environnement. Le site Internet dédié, www.ma-cons-eau.com, propose des infographies ludiques permettant au shopper de calculer le nombre de bouteilles d’eau en plastique achetées en une année, le nombre de kgs de CO2 émis dans l’atmosphère, ou encore combien de kgs de déchets non recyclables que sa consommation a généré. On y découvre par exemple que la consommation de sept bouteilles par semaine, soit 1,5 l par jour, ajoute 39 kg de CO2 dans l’atmosphère sur l’année, occasionne 5 kg de déchets plastique et le gaspillage de 255 litres d’eau pour la seule confection des bouteilles.

D’importantes économies énergétiques

Cette décision permet à la marque de faire d’importantes économies énergétiques grâce à la suppression du transport et du traitement de son eau. Cette démarche s’inscrit dans une volonté plus large d’inciter les consommateurs à boire de l’eau du robinet, filtrée ou non, et à bannir la bouteille en plastique de leur quotidien. Une nouvelle fois pionnière, la marque joue de son poids au sein du circuit bio pour tenter d’influencer les tendances de société, avec une démarche tout-à-fait louable.

L’enseigne vante alors des alternatives à la bouteille plastique. Non pas en faisant l’apologie de l’eau en bouteille de verre, mais au travers de l’eau du robinet avec des solutions de filtrages vendus en magasin.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*