Conjoncture des PGC à P5 2017 – Parts de marché

Allée-course

De nouveau dans le rouge. L’embellie n’était que de courte durée. Les chiffres de la consommation délivrés par Kantar Worldpanel basculent à nouveau en négatif sur la 5e période de 2017 (du 17/04 au 14/05). Après deux périodes en positif, elles mêmes successives à de longs mois de décroissance, les ventes de produits de grande consommation ont enregistré un recul de 0,5 % sur la période. Sur le cumul de l’année, la croissance reste supérieure à 0, à 0,1 %.

E-commerce et proximité demeurent les circuits gagnants conformément à la tendance observée depuis maintenant des années. Ils progressent respectivement de +0,4 et +0,2 point de part de marché, au détriment des hypers (- 0,5 %).

Au détail des groupes de distribution, c’est Leclerc qui continue son ascension insolente, aidée surtout par sa dynamique sur les drives mais aussi pas la fidélisation de ses clients. Le Mouvement culmine à 21,2 % de part de marché sur la période, en progression de 0,3 point par rapport à l’année dernière. Les deux autres indépendants, Les Mousquetaires et Système U, ainsi que le groupe Casino, closent le classement des plus fortes progressions de part de marché sur la période, chacun avec +0,2 point, à 14,6 % pour Intermarché et 10,5 % pour Système U et 11,9 % pour le groupe de Saint-Etienne. Ce dernier doit son salut aux deux enseignes de proximité de son parc : Monoprix et Franprix.

Bien qu’en progression, Lidl confirme qu’il a réduit la voilure. Son gain ne s’élève encore une fois qu’à 0,1 point sur la période, soit 5,4 % de part de marché.

Auchan, Carrefour et le groupe Louis Delhaize sont les perdants de cette période.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*