Le bad buzz volontaire d’Intermarché

bon-légumes-ITM2

Nième coup de buzz pour Intermarché. L’intrigue n’aura pas duré plus d’un jour, mais le retentissement de cette nouvelle campagne est déjà remarquable. Mardi 29 août, sur Twitter et dans le métro parisien, Intermarché diffusait sa campagne d’affichage de fruits et légumes ventant des prix très attractifs. La subtilité, pour chaque prix affiché, l’enseigne illustrait le produit mis en avant avec la photo d’un légumes ressemblant (un chou à la place d’une laitue,  des concombres remplacent des courgettes ou encore les fenouils font office d’oignons). Une erreur bien volontaire donc, pour un bad buzz maitrisé. Il n’en a pas fallu moins pour que les internautes s’insurgent de la prétendu ignorance du distributeur qui se revendique « producteur commerçant », prenant au premier degré ce qui se révèlera être le teasing d’une plus vaste campagne de communication. Face à la méconnaissance des légumes par les enfants, Intermarché se fixe pour mission de les démocratiser. En effet, un tiers des écoliers interrogés dans une enquête de l’association santé environnement France ne sait pas identifier un poireau, une courgette ou un artichaut. Près de 10 sur dix ne parviennent pas à identifier la betterave et un quart ne sait pas que les frites viennent des pommes de terre.

Le soir même de la diffusion des 4×3, l’enseigne présentait un charmant film mettant en scène des duos d’enfants face à des légumes plus ou moins originaux. Leurs réactions sont révélatrices et attendrissantes.

Des filets Les bons légumes en magasins

L’initiative, orchestrée par l’agence Romance, à qui l’on doit les voeux d’Intermarché ou la campagne l’Amour l’amour, durera jusqu’au 5 septembre. Le projet d’Intermarché ne se cantonne pas à cette campagne. Partenaire des collectivités depuis 10 ans pour la promotion des fruits dans les écoles, le distributeur étend son engagement aux légumes. Dans les magasins, l’enseigne prévoit de donner vie à cette campagne au travers de communication sur les origines des légumes ainsi que de diffuser des recettes pour les enfants. Des sachets de légumes pré-remplis et estampillés « Les bons légumes » seront également proposés en magasins pour l’occasion.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*