Les 5 minutes conso #11

Bannnière-5-min-conso

Amazon entre en contact avec U, Intermarché et Casino

Un bruit de couloir circule depuis plusieurs semaines. Celui d’Amazon cherchant à se rapprocher d’un distributeur Français. Carrefour a été parmi les premiers cités. Système U, Intermarché et Casino ont déclaré avoir été approchés par le géant du e-commerce. Le récent rachat de la chaîne de distribution bio Whole Foods Market aux USA par Amazon a en effet laissé croire à beaucoup d’opérateurs que l’ex pure player du web souhaitait se renforcer sur le retail physique. Démenti d’Amazon qui ne nie pas être entré en contact avec les distributeurs français, mais il précise que son rachat du distributeur américain n’est pas le signe d’un développement accéléré sur le offline.

Intermarché signe ses MDD en producteurs commerçants

Depuis la semaine dernière, Intermarché signe ses produits à marque de distributeur de sa nouvelle identité : Producteurs commerçants. Ainsi, Monique Ranou, Paquito ou encore Pâturages pour ne citer qu’eux sont donc complétés du macaron. Que le produit soit réalisé par l’un des 69 sites industriels du distributeur ou non ! Une indication qui pourrait être interprétée comme trompeuse, laissant penser que le distributeur produit toutes ses MDD, ce qui n’est pas le cas.

MDD à vau-l’eau chez Leclerc

Leclerc vient d’annoncer, via son président Michel Edouard Leclerc et sur BFM TV, le lancement à la fin du mois d’une nouvelle marque de distributeur. Baptisée A l’origine du goût, elle concernera dans un premier temps une quarantaine de références en frais et épicerie, et mettra en exergue les grands crus agricoles. 200 magasins seront livrés de cette sélection qui sera présenée en deux pôles : frais et sec. Ce même mois, l’enseigne étend sa marque Bio village à une offre en vrac. Réunis dans un meuble à silos décoré à la marque, les 55 codes couvrent les féculents, fruits secs, graines et céréales.

Auchan pris pour cible avec des oignons

Un député modem du Loiret, Richard Ramos, s’est associé dimanche à la cause des agriculteurs pour interpeler sur la redistribution de la marge. C’est pourtant seul qu’il a déversé une tonne d’oignons sur le parking du Auchan des trois Fontaines. « Auchan est parmi ceux à vendre les oignons les plus chers. On a relevé 2,49 euros le kilo quand ils sont achetés 0,7 euro aux producteurs », explique-t-il. L’opération de communication s’est ensuite transformée en un don aux consommateurs que le député à invité à venir se servir. Mélangeant chèvre et chou, l’élu justifie également son action par son hostilité à l’ouverture dominicale d point de vente.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*