Les 5 minutes conso #12

Bannnière-5-min-conso

EGA : Macron favorable à la hausse du seuil de revente à perte

Lors de son allocution à Rungis mercredi dernier, à mi-chemin dans le processus des Etats Généraux de l’Alimentation, Emmanuel Macron s’est prononcé en faveur d’une augmentation du seuil de revente à perte afin de mieux rémunérer l’amont. Le Président a cependant aussitôt précisé qu’il y était favorable mais sous certaines conditions, sans quoi, la mesure pourrait être considérée comme « un chèque en blanc ». Il a donc demandé aux distributeurs de présenter des garanties. Sollicités par le magazine Linéaires à la sortie du discours, les distributeurs ont botté en touche.

Intermarché décline son offre Detox

Testée sur les crèmes desserts l’an dernier (lire Le dernier buzz d’Intermarché : Sucre detox), l’offre réduite en sucre fait des émules chez Intermarché au rayon crémerie, épicerie et boissons. Les crèmes desserts se dotent d’un nouveau parfum. Après chocolat, voici la vanille. Toujours en crémerie, l’offre accueille des yaourts aux fruits (fraise ou pêche). L’épicerie présente deux recettes de mueslis (chocolat et fruits rouges). Enfin les BRSA sont représentées par deux thés glacés (mangue et pêche). La promesse est identique, quelle que soit le produit : – 30 % de sucre. La gamme devrait rapidement s’étendre à des références avec un taux de sel et de matière grasse réduit.

Satisfaction en berne en grande distribution

D’après le baromètre IPSOS/Trusteam de la satisfaction, après trois années de hausse, le contentement des clients de la grande distribution est en baisse. Seuls 75% des clients s’estiment satisfaits de leurs distributeurs, soit une baisse de 3 points par rapport à l’année dernière ! Sur l’ensemble des 19 secteurs économiques étudiés, la grande distribution se classe 12e, soit au même niveau que les opérateurs téléphoniques et les constructeurs automobiles. Leclerc, Picard et Système U, sont les distributeurs avec le meilleur taux de satisfaction.

Lidl Belgique teste des casiers de retrait

Trois magasins Lidl belges ont installés, dans leur sas d’entrée ou sur leur parking, 58 casiers (marque Cubee) permettant de récupérer des achats réalisés en ligne sur le site du distributeur. Pour l’heure, seuls les achats non alimentaires ou de vin sont accessibles via ces casiers. L’enseigne facture la livraison (2,99 €) mais propose en compensation une remise de 20 % sur le rayon fruits et légumes. Un bon moyen de générer du trafic en point de vente.

Alphaprim fait des infidélités à U avec Marché Frais

Nos confrères de Linéaires ont repéré une nouvelle enseigne en région parisienne : Marché frais Géant. Le concept n’est autre que la déclinaison de l’enseigne O’marché frais, gérée par le spécialiste parisien du multifrais Alphaprim, adossé depuis 2013 à Système U pour les approvisionnements de produits de grande consommation. Les deux associés totalisent 12 points de vente pour un CA de 220 M€. Mais Alphaprim se serait détourné de l’indépendant afin de se maquer avec Géant pour son ouverture cette semaine à Servon. Un hyper de 6 000 m² aux allures d’entrepôt sur la partie PGC. En lire davantage.

Cdiscount s’invite chez Géant, en grand

Plus qu’un simple corner, c’est un véritable showroom que Cdiscount a installé au Géant Casino de Toulouse-Fenouillet. Le distributeur stéphanois cherche toujours les synergies entre son dynamique site de vente en ligne et ses hypermarchés à la peine. Il expose en point de vente une sélection d’articles non alimentaires (comme ceux que l’on peut trouver en magasin d’ordinaire) mais aux prix du web. Le catalogue complet du site Internet est disponible sur une tablette. Reste à déterminer si le modèle économique est viable. Quand le e-commerçant se met les contraintes d’un magasin, cela ne deviendrait-il pas simplement du commerce physique ? En lire davantage.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*