Conjoncture des PGC à P2 2018 – Parts de marché

Allée-course

Début janvier n’était qu’une mauvaise passe pour la consommation en France. Sur la 2e période de l’année 2018 (du 22 janvier au 18 février), les dépenses en PGC-FLS dans l’Hexagone sont reparties à la hausse de +2,1 % par rapport à la même période un an plus tôt. Sur les 12 derniers mois roulants, la consommation reste en croissance (+1,2 %) d’après les données du panéliste Kantar Worldpanel.

Le groupe Intermarché confirme sa bonne dynamique observée sur les dernières périodes. Sur P2, les enseignes des Mousquetaires grattent pas moins de 0,6 point de part de marché (à 14,9 %). Intermarché, à lui seul explique cette belle performance et capte 13,9 % des dépenses des Français, laissant 1 % à Netto. L’enseigne de supermarchés progresse grâce à une fidélité en hausse et à ses investissements en médias et prospectus (3e annonceur).

L’indépendant devance assez largement le deuxième distributeur en croissance de part de marché, Lidl, à +0,2 point (5,4 % des ventes de PGC-FLS). Le discounter continue de recruter et fidéliser grâce à ses vastes investissements en médias (1er annonceur). Plusieurs autres enseignes progressent modestement de 0,1 point : Aldi (2,4 %), Système U (10,3 %), Géant (2,7 %) ou encore Franprix et Monoprix.

14,6 % des achats sous promo en 2017

Leclerc, aux abonnés absents du communiqué de presse du panéliste, s’inscrit une nouvelle fois en négatif, comme Carrefour, Auchan, Cora notamment. Sur un historique fort, le leader se fait une nouvelle fois voler la vedette. Sur 2017, l’enseigne avait été très offensive sur les prospectus. Parmi le top 15 des prospectus ayant générés le plus de trafic, Leclerc en comptait huit. Six concernaient Carrefour, cinq Cora, trois Intermarché et un Hyper U.

L’an dernier, la part des ventes sous promo s’est encore accrue pour atteindre 14,6 % des achats de PGC-FLS, soit 11,8 Mds € sur les 81 Mds € dépensés. Chez les indépendants, Leclerc, Intermarché et Système U, la promotion a contribué à au moins 45 % des gains de parts de marché en 2017.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*