La boite Nesquik, une espèce bientôt en voie de disparition

Capture nesquik

Face à la tendance du « plus sain » et « plus écologique », Nestlé a décidé de bouleverser une de ses marques phare, Nesquik, avec un changement de packaging et le lancement d’une nouvelle recette.

Attaqué en octobre dernier par l’ONG Break Free From Plastic comme faisant partie des gros pollueurs de la planète, Nestlé a décidé de prendre ce problème à bras le corps en annonçant qu’en 2025, 25% de ses emballages se composeront de matières recyclées et que 100 % de ses emballages seront recyclables.

Dans les produits visés, il y a notamment la célèbre poudre de cacao Nesquik pour laquelle un nouveau packaging en papier 100% recyclable devrait bientôt apparaître en rayon. Pour ne pas effrayer ses consommateurs, ce changement va se faire tout en douceur : « Nous n’allons pas arrêter la production et la distribution du produit classique, mais avec le nouveau packaging, nous comptons répondre aux attentes des consommateurs pour des produits plus responsables », explique Jean-Manuel Bluet, directeur du développement durable de Nestlé France.

Dans la mouvance de l’hygiène alimentaire, le groupe a également annoncé la sortie d’une nouvelle recette : Nesquik all natural avec 20% de sucre en moins que la recette classique et du cacao issu des productions du « plan cacao » dont l’objectif est d’assurer une traçabilité du produit ainsi qu’une production équitable.

Les consommateurs vont néanmoins se heurter au facteur prix qui triplera :
il faudra désormais compter 1,89 euro pour un paquet de 168 grammes de poudre. Pour se défendre, la directrice exécutive division chocolats de Nestlé France affirme
« la qualité de la recette et le coût de production justifient ce prix plus élevé ».


Pour en savoir plus: 

Crédits photos : Nesquik




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*