Bataille de l’innovation entre Materne et Andros

gourdes

Souvent pointées du doigt et critiquées, les compotes engourdes nomades se sont largement démocratisées à l’univers enfant et bébé.

A l’origine de cette innovation : le Group Mom leader des compotes nomades (64,1% de PdM valeur en 2019) avec ses marques Pom’Potes et Materne.

Conscient de l’empreinte environnemental de ce format, l’entreprise qui communique sur ses valeurs environnementales, a démarré en 2016 un programme de recherche de gourdes 100% recyclables. Pour cause, sa structure tricouche PET, aluminium et polyéthylène (PE) est actuellement impossible à recycler.

Objectif : créer une gourde mono-matière

La première étape va consister à retirer l’aluminium, extrêmement polluant et la deuxième aura pour objectif de créer des gourdes mono-matière, uniquement en PE et retirant le PET : « A compter de 2022, les gourdes et leurs bouchons Pom’Potes® seront produites avec un unique plastique, le polyéthylène, ce qui les rendra 100% recyclables dans les filières existantes. Ce projet de recyclabilité des gourdes s’accompagne également d’une réduction à la source de 20% de la quantité de plastique de l’emballage »(Communiqué de presse 15/01/2020).

Il s’agit d’un projet de recherche lourd comme l’explique Pascal Colas, Directeur général Materne Mont Blanc France. « La prouesse de nos équipes de Recherche et Développement, dont une partie est dédiée à ce projet, réside dans la conciliation des exigences liées à la recyclabilité des gourdes et à la réduction à la source de la quantité d’emballage, avec nos propres normes qualité et la préservation du produit, toujours sans ajout de conservateurs. ».

L’entreprise compte également sur la modernisation des centres de tri qui permettra l’extension du tri à l’ensemble des emballages plastiques pour tous les français.

Andros semblerait plus avancé

Suite au communiqué de Materne, un des principaux challengers, Andros (moins de 5% de Pdm valeur en 2019) a souhaité réagir et indique dans un communiqué qu’Andros « n’est pas un habitué de la communication. Mais suite à l’interview et au communiqué de presse du leader du marché de la gourde, l’entreprise leader des fruits cuisinés a souhaité exprimer sa position sur le sujet des gourdes recyclables.« 

Dans ce communiqué, Andros a annoncé être sur le point de diffuser ses nouvelles gourdes recyclables dés la fin de l’année 2020, soit plus d’un an avant son concurrent Materne. De plus, Andros indique vouloir mettre cette gourde « à la disposition de [leurs] partenaires distributeurs qui seront intéressés pour leurs marques. »

La bataille fait donc rage entre les deux industriels. Cette course à l’innovation représente deux enjeux importants pour les marques : se différentier en recrutant des consommateurs soucieux de leur empreinte environnementale mais aussi séduire les enseignes pour la production de leur MDD.

Crédit photos : Materne, Andros

Pour en savoir plus :




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*