Nivea part en vrac

nivea_0-2

Mis en circulation début août, Nivea (groupe Beiersdorf) teste sa première station de recharge de gel douche. Les clients peuvent désormais remplir eux-mêmes les douches de soin NIVEA Creme Soft et NIVEA Creme Sensitive dans les magasins Nivea et dans trois drugstores à Hambourg et à Ettlingen (Allemagne). 

Pour le moment, il ne s’agit que d’un projet pilote de six à huit mois. L’objectif de la marque est de rassembler des expériences avec les consommateurs, tout en assimilant ces techniques d’utilisation et de chaîne d’approvisionnement.

Nivea l’assure, le mode d’emploi est facile. La première marque du groupe met à disposition des bouteilles en plastique (du PET recyclé à 97%) et les remplissent avec le produit de leur choix. Cependant, on observe une certaine limite à ce système. Les bouteilles peuvent être rechargées jusqu’à trois fois maximum. A partir de la quatrième recharge, la bouteille sera recyclée (pour des raisons d’hygiène). Cependant, le consommateur se verra offrir une nouvelle bouteille et un premier remplissage gratuitement.

Le vrac en pleine croissance

D’après une étude de Nielsen, le marché du vrac en France a représenté 1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2019, en croissance de 41% sur un an, tiré par l’ouverture de magasins et le développement du non-alimentaire. Nivea n’est d’ailleurs pas la première marque de cosmétique à se lancer sur ce segment. 

En juin dernier, Mustela développé ses dispositifs de vrac. Cette expérience de 6 mois concerne un gel lavant bio et un gel hydro-alcoolique pour les mains. Contrairement à sa consœur, les flacons réutilisables sont en verre et réutilisables indéfiniment.

L’Occitane teste également depuis janvier la possibilité de recharger à la source ses flacons de gels douche dans plusieurs points de vente (France, Allemagne, Espagne). Les flacons, en aluminium, sont eux aussi à durée indéterminée.

Beiersdorf se met au vert 

Avec ce nouveau dispositif, l’objectif principal pour le groupe Beiersdorf est la réduction de plastiques mis sur le marché chaque année.

Au fil des ans, l’entreprise de soin de la peau s’est peu à peu engagée pour le développement durable. En 2019, l’entité publie un rapport sur le développement durable et les actions qu’elle va mettre en place à moyen terme. 

D’ici 2025, 100% des emballages devraient être réutilisables, réutilisables ou recyclables. Le groupe s’engage aussi sur une réduction de 30% des gaz à effet de serre d’ici 2025 (versus 2018).

Beiersdorf va également convertir 90 % de toutes les bouteilles en PET en Europe en plastique recyclé (rPET) d’ici la fin de 2020. Cette mesure doit permettre à elle seule d’économiser plus de 1 200 tonnes de nouveau plastique par an.

En parallèle de ces nouveaux objectifs, la marque a lancé en 2011 Pure & Natural devenue Naturally Good, une gamme de soin du visage composée de minimum 98% d’ingrédients d’origine naturelle. 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*