Achats de Noël : les jouets en danger?

pexels-susanne-jutzeler-1661286

Difficile d’y voir clair dans les achats de Noël cette année, tant le secteur a été perturbé par le reconfinement et la fermeture des magasins spécialisés et des rayons des supermarchés. La période est cruciale pour tous les acteurs de la filière du jouet et nombre d’entre eux ont peur de voir les français se détourner des jouets ou des magasins physiques pour leurs achats.

Les jouets, produits essentiels?

La question a été posée plusieurs fois ces dernières semaines et continuera de faire couler beaucoup d’encre. Cependant, les français semblent avoir un avis tranché d’après une étude Quantitude (1) qui indique que 81% d’entre eux estiment que les jeux et jouets sont des produits essentiels (c’est 86% pour les livres et produits culturels). Ils sont d’ailleurs 9 sur 10 à soutenir « le « combat » des enseignes spécialistes du jouet pour maintenir leurs magasins ouverts« .

Les spécialistes tirent leur épingle du jeu

De plus, même si presque un tiers des consommateurs effectueront leurs achats sur les sites des pure players, 70% d’entre eux préfèrent s’adresser aux enseignes spécialisées et 23% indiquent attendre la réouverture des commerces. Selon une étude de Junior City (2), les GSS restent (à parité avec la grande distribution) la destination n°1 des parents pour acheter leurs jouets.

La situation sanitaire semble avoir modifié les habitudes des français, mais l’impact pourrait donc être plus modéré que prévu. 26% d’entre eux indiquent avoir anticipé leurs achats tandis que 29% déclarent être en retard par rapport à d’habitude.

Au 04/11, les parents déclaraient en moyenne avoir réalisé 20% de leurs achats, soit 10 points de moins qu’en 2019. Toutefois, cela pourrait être compensé par les achats de jouets et jeux spécifiques à la période de reconfinement. Dans leurs intentions d’achats des deux dernières semaines (S45-47), 32% des jouets étaient pour du « kidsitting«  afin d’occuper les enfants pendant le confinement, le reste étant pour des cadeaux de Noël.

A la différence des achats de Noël qui sont plus choisis par les enfants, ce sont les parents qui choisissent majoritairement les jeux & jouets pendant le confinement

Les prochaines semaines seront cruciales pour l’industrie du jouet, qui espère la réouverture rapide des magasins, tout comme les consommateurs dont 3 sur 10 attendent de voir l’évolution de la situation sanitaire avant d’effectuer leurs achats.

(1) Étude Quantitude « Impact Confinement sur le Business Jeux et Jouets » : 800 foyers interrogés (ayant au moins un enfant âgé de 4 à 8 ans/ célébrant les fêtes de Noël) le 04/11/2020

(2) Étude Junior City réalisée du 3 au 6 novembre 2020 auprès de 500 parents ayant des enfants âgés de 2 à 11 ans




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*