Les conserves de poisson se mettent au végétal

Nautilus Végétal

Ces dernières années, la consommation de produits d’origine animale n’a cessé de baisser. Ainsi, une étude du Credoc publiée en 2018 révélait que la consommation de viande a baissé de 12% en France sur les 10 dernières années. Quand au poisson, chaque français en mangeait 34kg par an en moyenne en 2019, soit 2kg de moins qu’en 2011.

Cette tendance, portée par la popularisation des régimes végétariens, vegans, ou flexitariens, a poussé l’innovation de nombreuses marques sur ce segment. Certaines ont adopté des déclinaisons de leurs produits (comme la Knacki végétale d’Herta), d’autres se sont lancées en pure players du végétal (comme Beyond Meat sur le burger, une des rares marques internationales) et de nouveaux rayons ont émergés (comme les desserts végétaux, le plus souvent à base de coco ou de soja).

Nautilus végétalise les conserves de poisson

Au rayon conserves de poisson, le végétal n’avait pas encore fait son trou. C’est désormais chose faite grâce à Nautilus, la marque spécialisée dans les conserves de crustacés, qui se revendique « leader des ventes de crabes en conserve«  sur son site internet.

Nautilus innove en lançant l’Émietté Végétal, qui rappelle la traditionnelle conserve de thon émietté, mais cette fois-ci à base de soja, une recette garantie « sans OGM et sans gluten« .

A l’usage, cet émietté s’utilise comme un émietté de thon : quiches, pizzas, salades… Un partenariat a été lancé avec le site internet Marmiton pour promouvoir cette innovation et donner des idées de recettes aux consommateurs.

Avec cette innovation, la marque se positionne en leader de la transition végétale sur le rayon. En plus de participer à la préservation des ressources halieutiques, Nautilus indique que le soja contenu dans l’émietté végétal « est issu de champs non déboisés« . En effet, cet ingrédient est très controversé pour la responsabilité de sa culture dans la déforestation, principalement en Amazonie.

Les deux références de conserve (citron ou tomate, 142g) sont proposées à un PVC de 2,95€.

Nestlé se lance en Suisse

Après neuf mois de recherche, les équipes suisses de Nestlé viennent d’annoncer la sortie de « Sensational Vuna », une alternative végétale au thon, à base de protéine de pois. Composée de seulement six ingrédients, elle est emballée dans du verre et vendue au rayon frais.

Cette innovation vient compléter deux références végétales de Burger et Steak Haché et la marque indique qu’elle s’inscrit dans le cadre « d’un partenariat stratégique avec Coop pour continuer à faire grandir la catégorie des alternatives à la viande en Suisse.« 

Nestlé indique que cette référence sera disponible prochainement dans d’autres pays, probablement à un prix plus accessible qu’en Suisse (6,5€ environ).

Crédits Photos : Nautilus, Nestlé



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

*